Français | English

Historia | Objectivos | Consejo de fundación | Financiamientos | Mención de excelencia
Sesiónes internacionales | Sesiónes regionales y nacionales | Seminarios
Thématique | Perspectives régionales | Dossiers du CIFEDHOP | Contribuciónes EPU
Introducción | Plataforma sobre el seguimiento del EPU | Conectarse
subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link

Centro internacional de formación para la enseñanza de los derechos humanos y la paz

Thématique N°7

 

Cultura, educación y sociedades: el lugar de los derechos humanos (1999)

En espera de traducción

Discrimination de la culture mapuche dans le système éducatif chilien :
beaucoup à dire et beaucoup à faire par Abraham Magendzo

Depuis la pacification de l’Araucanie, événement qui signa l’intégration des Mapuches à l’État chilien, ce peuple est confronté à une lutte permanente pour assurer sa survie et celle de sa culture. Hélas, cet effort se heurte à de nombreux obstacles.

Pour les Mapuches, la pacification représenta un profond traumatisme: l’irruption d’une autre culture revendiquant une mission «civilisatrice» face à la prétendue «barbarie» de leurs propres traditions. Ce trait caractéristique de l’approche des conquérants espagnols, puis de l’État chilien, vis-à-vis du peuple mapuche s’est perpétuée de diverses manières jusqu’à nos jours, tant dans les politiques le concernant que dans les relations individuelles et quotidiennes
entre les Mapuches et les non-Mapuches (Huincas). De fait, ces derniers restent dans l’ensemble convaincus qu’il leur appartient de tirer les membres de l’ethnie mapuche d’une condition «inférieure» et de les faire accéder au stade de développement «supérieur» associé à la culture dominante. Pour les Mapuches, cet objectif implique le renoncement à leur langue, à leurs traditions, à leurs structures sociales et à leur représentation du monde.

 

Mapa del sitio | Creditos | © CIFEDHOP